Accueil REX Agri Adopter le binage mécanique en substitution partielle au chimique

Adopter le binage mécanique en substitution partielle au chimique

80
icone localisation

Aube

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Atelier

Grandes cultures et productions légumières

Betterave sucrière, Tournesol, Orge printemps, Orge hiver, Blé tendre hiver

Toutes les surfaces potentiellement adaptées à la mise en place de la pratique , 150ha au total

bineuse GARFORD ROBOCROP modulable 36 RANGS 16.6 ET 12 RANGS 50 . 13 paniers à relevage automatique

78000€

craie , argilo-calcaire, limon-argileux

Objectifs

Diminuer nos IFT Herbicides en betterave et tournesol Moyen de lutte face aux résistances sur ray-grass en céréales d'hiver et de printemps Disposer d'un levier complémentaire autre que chimique

Description

Ferme en pratique ACS avec semis direct depuis 2016. J'ai acheté la bineuse l'année dernière pour progresser dans mes pratiques. - Betterave : réduction de 2 passages chimiques remplacés par 2 passages mécaniques au stade 6 feuilles puis 60 % de couverture. - Tournesol : binage au stade 3 paires de feuilles - Céréales : fin février stade fin tallage début redressement pour orge d'hiver et blé, mars pour orge de printemps et blé semis tardif au stade tallage En parallèle, j'apporte du compost à l'automne et j'implante systématiquement des couverts biomax en interculture. J'adapte le mélange à chaque culture. Pour la betterave, je mets un mélange avec beaucoup de légumineuses (fèverole, vesce, fenugrec, lin, tournesol, phacélie et un peu moutarde Abyssinie). Le couvert est roulé lors du gel (fin décembre-début janvier) et mulché fin février, puis je prépare le sol pour le semis. Le couvert apporte un gros reliquat azoté, ce qui me permets d'apporter seulement 20U d'azote lors du semis (en plein mais idée de faire en localisé). Avant je ressemais de l'orge de printemps dans le couvert fin novembre puis de semer la betterave dans orge de printemps détruit au glyphosate, mais je travaille sur l'adaptation d'un strip-till roulant pour améliorer cette technique.

Résultats

- Betterave : le travail d'inter-rang est satisfaisant mais décevant au niveau du rang. Non équipé de moulinet travaillant le rang (doigt kress), les adventices recouvertes par le buttage du second binage sont ressorties de terre et ont provoquées de la concurrence. Malgré l'application d'un goltix 0.5 centium 0.1 post binage, les chénopodes se sont fortement développées sur une parcelle obligeant le passage d'une arracheuse à herbe (coût de 200€/ha, 110€/h). - Tournesol : parcelle très satisfaisante en propreté, pas de verse malgré de gros orage début juin, bon rendement 41 q - Céréales : Bonne destruction du ray-grass au stade tallage redressement dans l'inter-rang, peu de repiquage grâce à un printemps sec. L'idéal aurait été de faire un passage de herse étrille 4 à 5 jours après binage. Nous avons observé une relevée de ray-grass suite au binage mais qui ne s'est pas développé grâce au bon développement de la culture. Même constat, la herse étrille serait un plus. En betterave et tournesol, j'envisage de localiser la pulvérisation en herbicide sur le rang et faire binage en inter-rang.

Images