Accueil REX Agri Amendements de rééquilibrage et couvert de sainfoin en verger de pomme

Amendements de rééquilibrage et couvert de sainfoin en verger de pomme

92
icone localisation

Alpes-de-Haute-Provence

Un premier essai, à renouveler pour mieux juger de son potentiel

Agriculteur

Mestrot Mathurin
MATHURIN MESTROT

Surface

59 ha dont 51 ha en culture et 8 ha en prairie permanente

Atelier

Maraîchage Grandes cultures et productions légumières Arboriculture

Pomme

Une parcelle , 4ha au total

Semoir direct

Limon sablo-argileux (MO 3,9%)

Objectifs

Corriger les déséquilibres physico-chimiques du sol Diversifier la flore du verger pour héberger les auxiliaires de culture face au puceron cendré et à la punaise marbrée

Description

J’ai mené cet essai sur une parcelle de 4 ha en verger de pomme. En automne 2020 réalisé un amendements de ré-équilibrage minéraux (soufre élémentaire) avec : 10 T/ha de fumier, 200 kg/ha sulfate de potassium, 50 kg/ha de soufre (+ 50 en 2022), 30kg/ha de Zinc liquide et sel. Les apports qui ont été fait sont pour corriger les carences qu'il y avait avec l'interprétation de Francis bucaille. L'autre problème c'était les gros blocages des oligo-éléments par le calcium qui occupe 70% de la CEC donc Francis a conseillé des apports de souffre élémentaire qui va aider à dissoudre le calcium et libérer des nutriments pour les plantes. Le 10 avril 2021, j’ai semé un couvert de sainfoin en semi-direct sur l’enherbement naturel à une densité de 100 kg/ha. Début juin, le sainfoin ne représentait plus que 50% de la couverture, le reste était de l’enherbement naturel. Le couvert a été monté à graine pour une deuxième année.

Résultats

Pour la première année, je suis satisfait du résultat de ce couvert semé en direct et des relevés 2 mois après (en juin). L’enherbement est producteur de biomasse et contribue ainsi à l’ajout de biomasse dans le sol. En deuxième année, le couvert de sainfoin est dense et atteint une hauteur de 70cm. Les inter-rangs sont complètement recouverts : 50% sainfoin et 50% salissement. Le sol est très structuré, avec de nombreuses mottes fines, un fort développement racinaire de l’inter-rang et de nombreuses traces de bioturbations. Le couvert a produit 2,3 tMS/ha (faible restitution). Les relevés entomologiques ont montré une forte présence de d’araignées et de punaises Miridae qui serait associé à la dominance de fabacées dans le couvert. Par contre, peu d’auxiliaires ont été observés sur les pommiers malgré un nombre important d’auxiliaires dans les inter-rangs. Pour les prochains essais, je prévois de semer de la féverole en direct en inter-rang pour favoriser les auxiliaires du puceron. J’aimerai aussi trouver un mélange pluriannuel favorisant la biodiversité.

Images