Accueil REX Agri Apport de digestat de méthanisation en substitution de l’azote minéral en culture de pomme de terre

Apport de digestat de méthanisation en substitution de l’azote minéral en culture de pomme de terre

61
icone localisation

Seine-Maritime

Un premier essai, à renouveler pour mieux juger de son potentiel

Agriculteur

David Lécalier
LECALIER SARL

Atelier

Pomme de terre conso

Des micro-parcelles , 6ha au total

Limon

Objectifs

Évaluer le potentiel fertilisant du digestat de méthanisation comparativement à une fertilisation classique

Description

Pour évaluer le potentiel fertilisant du digestat de méthanisation comparativement à une fertilisation classique, j’ai mis en place plusieurs modalités : - Modalité 1 : digestat de méthanisation à 20 m3/ha + apport d’azote minéral dose réduite (-50 unités) - Modalité 2 : digestat de méthanisation à 40 m3/ha sans apport d’azote minéral - Modalité 3 : fertilisation classique Habituellement, les pommes de terre ne reçoivent pas de fumure organique (compost de déchets verts sur les autres cultures).

Résultats

La modalité 2 avec digestat de méthanisation à 40 m3/ha sans azote minéral n’a pas été satisfaisante car la culture a manqué d’azote. Cela se voit dans la rendement calculé sur la base d’un prélèvement statistique : le rendement est inférieur de 13 % dans la modalité 2 comparativement la modalité 3 (fertilisation classique). Cependant, il faut quand même tempérer ce chiffre étant donné les écarts importants entre les données, y compris entre les deux témoins. Ces prélèvements ont été analysés à l'œil électronique Eurocelp, outil qui permet de quantifier la présence de maladies de peau. Dans les échantillons prélevés, il y a significativement moins de gale commune grave sur les pommes de terres où le digestat a été appliqué, mais plus de rhizoctone et de dartrose. Il faudrait donc faire davantage de prélèvements pour confirmer ou infirmer les premières tendances de résultat. Je vais reconduire cet essai l’année prochaine, en privilégiant la modalité avec digestat à 20m3/ha et apport d’azote minéral en dose réduite.

Images