Accueil REX Agri Aubergine dans couvert végétal simple densité

Aubergine dans couvert végétal simple densité

29
icone localisation

Ardèche

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Atelier

Grandes cultures et productions légumières

Aubergine

Une parcelle , 0,8ha au total

Rouleaux Faca et Orbis Roll’n’Sem, Strip-till

sable-limoneux

Objectifs

Tester la faisabilité d’un semis ou d’une plantation de légumes après couvert végétal d’hiver, suite à un travail du sol simplifié et localisé uniquement sur les lignes de culture (technique Strip-Till), avec maintien du paillis du couvert en interlignes durant toute la durée de la campagne Évaluer le potentiel de gestion des adventices par le couvert végétal (vivant puis paillis) Poursuivre l’amélioration de la stratégie de fertilisation

Description

J’ai mis en place cet essai sur une parcelle de 8000m² avec une parcelle témoin (aubergine seule) et une adaptation de l’ITK entre la partie Nord et la partie Sud de la parcelle (4000m² chacune). Le couvert végétal a été semé en octobre 2020 à 25 kg/ha avec un mélange (Chlorofiltre de Jouffray Drillaud) de 5 espèces : avoine rude (18 kg/ha), vesce commune (3 kg/ha), trèfle d’Alexandrie (2 kg/ha) , phacélie (1 kg/ha) et radis asiatique (1 kg/ha). Le couvert a été roulé aux rouleaux Faca et Orbis Roll’n’Sem le 3 mai 2021 suivi d’un passage de strip-till pour préparer les lignes de plantation. Pour le témoin, il y a eu un labour, traçage des lignes de plantation, glyphosate et vibroculteur pour ameublir. Pour la fertilisation, 500 kg de 10/12/30 a été appliqué en localisé sur la partie Nord et le témoin et 1000 kg (en localisé) sur la partie Sud. Les aubergines ont été implantées le 20 mai. J’ai eu des difficultés sur les parcelles avec le couvert car le sol était compacté. Les problèmes d’enracinement engendrés ont abouti à un moins bon développement des aubergines. Pour le désherbage, 3 passages manuels + 4 passages mécaniques ont été réalisés sur les parcelles avec couvert contre 3 binages mécaniques pour le témoin. Il n’y a pas eu besoin d’adapter l’irrigation car les conditions climatiques étaient humides. La récolte a débuté le 15 août, avec un retard des parcelles avec couvert par rapport au témoin.

Résultats

Le couvert s’est très bien développé (11 t/ha de MS), ce qui a contribué à une amélioration de la texture du sol et production de biomasse. L’avoine n’a pas contre pas été entièrement détruite par les passages de rouleau, ça a gêné la culture par la suite. Les aubergines ont eu un rendement similaire au témoin (35 t/ha), mais avec un temps de travail additionnel considérable.

Images