Accueil REX Agri Colza associé en parcelle hydromorphe

Colza associé en parcelle hydromorphe

icone localisation

Indre

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Jean-Marc Capron
Earl Du Petit Gué

Atelier

Colza

Une parcelle , 14ha au total

Mon semoir habituel à semi direct

Aucun

limon à 15% d'argile. Sol hydromorphe. Limon argileux. Argilo-calcaire

Objectifs

Nettoyer la parcelle tout en réduisant l'utilisation de produits phytosanitaires Apporter naturellement de l'azote

Description

Normalement, il n'est pas possible de faire du colza dans une parcelle hydromorphe car il pourrit. J'avais vu quand même vu un exemple en Indre et Loire et j'y suis allé car le risque est faible : il n'y a qu'un semis (30/35 euros/ha) et dans tous les cas j'aurais payé une semence pour mes couverts. Je l'ai d'abord fait sur une petite surface il y a 4 ans et l'année suivante j'ai renouvelé sur plus grand. J'ai semé le colza en direct avec des plantes compagnes dont du trèfle violet ce qui m'a permis de ne pas mettre d'insecticide d’automne et d'en mettre qu'une faible dose au printemps. Surtout, si mon colza ne fonctionne pas, je pourrais toujours valoriser mon trèfle. Comme ma parcelle n'avait jamais reçu de colza, cela m'a permis de la nettoyer tout en évitant le désherbage d'automne.

Résultats

J'ai eu une super récolte, j'ai fait 30 quintaux ce qui était totalement inespéré et mon colza était magnifique. Il y a eu évidemment des ronds où le colza a pourrit mais dans ce cas le trèfle a pris la place et a empêché le salissement. Deuxième effet positif : j'ai fauché les pailles après la récolte et le trèfle a tout de suite redémarré. Cela a permis que la parcelle ne se salisse pas pour le blé d'après. Aussi les pailles ont naturellement apporté de l'azote. J'ai fais des reliquats azotés pour le blé et finalement j'ai mis seulement 70 unités d'azote (soit moitié moins que d'habitude).

Images