Accueil REX Agri Colza associé en semis sous couvert

Colza associé en semis sous couvert

icone localisation

Aisne

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Valentin Ferté
EARL SAINT PAUL

Surface

130 ha dont 118 ha en culture et 12 ha en prairie permanente

Atelier

Viticulture Grandes cultures et productions légumières

Plusieurs parcelles

Limons moyens

Objectifs

Avoir des sols couverts en continu

Description

Je fais du colza associé avec un mélange de féverole, pois fourrager, tournesol, fenugrec, trèfle blanc et trèfle d’Alexandrie. En sortie d'hiver il ne reste que le trèfle en place. L'objectif est de le garder au sol à un niveau de développement pas trop avancé pour ne pas concurrencer le colza. Après la moisson du colza en juillet, le trèfle a deux mois de libre pour bien se développer (août-septembre). Je passe un coup de broyeur ou de herse à paille une fois ou deux pour perturber les mulots. Cela ne dégrade pas le trèfle, bien au contraire, il repart d'autant plus. Puis je sème le blé dans le trèfle. J'apporte un engrais de fond organique sous forme de compost ou de vinasse. Je fais des analyses régulières pour adapter les apports en fonction des besoins des parcelles. Pour l'azote, j'avais pour habitude d'apporter de l'azote liquide mais j'ai investis récemment dans une trémie pour épandre en localisé des engrais solides (pour le colza et la betterave) en même temps que le semis. Cela me permettra de réduire les doses.

Résultats

Globalement le trèfle concurrence les mauvaises herbes mais il n'est pas toujours facile d'avoir une parcelle bien homogène. Ma ferme est située en bordure de forêt et j'ai beaucoup de dégâts par les sangliers qui trouvent beaucoup de vers de terre dans mes terres en ACS. Les zones qu'ils fouillent sont plus facilement colonisées par les mauvaises herbes. Je n'ai pas vraiment de solution à ce problème, j'ai des indemnités mais il faudra peut-être que je clôture mes parcelles car ça impacte toutes mes cultures.

Images