Accueil REX Agri Comparaison semis de couvert dans et hors passage de roues en inter-rang de pommier

Comparaison semis de couvert dans et hors passage de roues en inter-rang de pommier

34
icone localisation

Tarn

Un premier essai, à renouveler pour mieux juger de son potentiel

Agriculteur

Thierry Faure
DOMAINE DE FONTORBE

Atelier

Arboriculture

Pomme

Une parcelle , 1,6ha au total

Disque, herse rotative, semoir viticole à dents compartimenté

Limon argilo-sableux (MO 3,3%)

Objectifs

Favoriser les auxiliaires précoces (modalité 1) et améliorer la portance (modalité 2)

Description

J’ai mené cet essai sur une parcelle de pommiers de 1,6 ha. J’ai semé en inter-rang selon deux modalités : Modalité 1 : semis à l’extérieur des passages des roues Modalité 2 : semis entre les passages de roues Pour la modalité 1, le mélange se composait de : Fétuque élevée + Fétuque demi-traçante +Fétuque ovine (6 kg/ha) Avoine (15 kg/ha) Navette (2 kg/ha) Trèfle de Michelie (10 kg/ha) Mélilot jaune (10 kg/ha) Pour la modalité 2, le mélange se composait de : Féverole (40 kg/ha) Avoine (15 kg/ha) Vesce (16 kg/ha) Radis fourrager (2 kg/ha) Phacélie (3 kg/ha) Après la récolte, j’ai décompacté et j'ai fais un travail de sol au disque (rebouche ornière) puis un affinage à la herse rotative avant de semer les couverts le 6 novembre 2020 avec un semoir viticole à dents compartimenté (séparation dans la trémie entre intérieur et extérieur des passages de roue) sur une largeur de semis de 2,5m.

Résultats

Pour la modalité 1, le mélange objectif « portance » s’est difficilement développé sur le passage des roues, seuls la fétuque et le trèfle ont résisté. On a noté une amélioration de l’infiltration de l’eau, mais le sol reste encore compacté, avec un mauvais enracinement et une structure plus compactée sur 10 cm. Ce couvert a produit 2,2 tMS/ha, avec une faible restitution. Pour la modalité 2, l’objectif était de produire de la biomasse et d’attirer les hôtes auxiliaires. Le couvert s’est bien développé et atteint entre 50 et 70cm de hauteur le 18 mai 2021. On trouve une forte dominance de la vesce et de l'avoine, quelques zones avec un salissement important, mais globalement le couvert domine. La féverole (implanté pour les auxiliaires) était très peu présente alors qu'elle était majoritaire dans le semi, l’objectif d’auxiliaire n’est pas atteint. Les relevés entomologiques ont d’ailleurs pu caractériser cette baisse d’auxiliaires puisqu’entre mai et juillet le nombre d’individus a réduit d’un facteur 3. Le test bêche montre une bonne structure et enracinement, mais une mauvaise activité biologique dû à l'absence de vers de terre. Il n’a pas de résultat rendement car pas de prélèvement fait. Je suis plutôt satisfait de cet essai, ces couverts sont assez simples à mettre en place. Je pense continuer ces couverts avec un objectif de portance du sol et auxiliaires. J’aimerais aussi acquérir un semoir à semis direct.

Images