Accueil REX Agri Couvert de radis fourrager en inter-rang suivi d’un couvert d’été en verger de poire

Couvert de radis fourrager en inter-rang suivi d’un couvert d’été en verger de poire

36
icone localisation

Rhône

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Yvan Garin
YVAN GARIN

Atelier

Arboriculture

Pomme & poire

Une parcelle , 1ha au total

Combiné herse rotative et semoir classique

Sable limoneux (MO 1,8%)

Objectifs

Couvert de printemps de radis : Couvrir le sol pour lutter contre l’érosion, faire la biomasse pour favoriser la vie du sol. Couvert multi espèce : Diversifier la flore du verger pour héberger les auxiliaires de culture face au puceron cendré et à la punaise marbrée.

Description

Sur une parcelle de 1 ha de poiriers, j’ai semé un premier couvert de radis fourrager le 25 mars 2021 à une dose de 20 kg/ha avec un combiné herse rotative et semoir classique. L’objectif était de protéger le sol de l’érosion et de produire de la biomasse pour nourrir la vie du sol avant l’implantation d’un couvert d’été. Le couvert est resté implanté jusqu’en juillet, ce qui a conduit à la lignification et à l'égrenage du radis. Les nombreuses repousses nous ont obligé à faire un broyage + disque, 3 faux semis au vibroculteur, détruire le radis et préparer l’implantation du second couvert. Le couvert d’été prévu initialement en juillet a finalement été semé en couvert d’hiver le 4 septembre 2021. Ce couvert multi-espèce a été semé en inter-rang (3m) au semoir classique + rouleau pour rappuyer. Le mélange se composait des 10 espèces suivantes : - vesce pourpre (3 kg/ha) - vesce velue (3 kg/ha) - avoine rude (2 kg/ha) - seigle multicaule (2 kg/ha) - trèfle incarnat (1 kg/ha) - trèfle d’Alexandrie (1 kg/ha) - radis asiatique (1 kg/ha) - lin (1 kg/ha) - phacélie (0,5 kg/ha) - moutarde brune (0,15 kg/ha) Soit environ 15 kg/ha. L’objectif de ce couvert est de diversifier la flore du verger pour héberger les auxiliaires de culture face au puceron cendré et à la punaise marbrée.

Résultats

J’ai été impressionné par le développement du couvert de radis qui fait suite aux couverts précédents qui avaient peu levé. Il était dense, d’une hauteur d’environ 60 cm et avec un recouvrement à 70-80% selon les zones. Il a produit une biomasse de 4,25 – 4,71 T MS/ha, avec une restitution moyenne. Pour le prochain essai je retiens qu’il vaut mieux détruire le radis avant qu’il soit monté à graines. Lors du test bêche de septembre 2021, le sol était plus structuré en agrégats que lors du passage en mai et il y avait plus de vers de terre. Il y avait très peu de salissement mais un enracinement faible. Je vais poursuivre ces essais. Sur le long terme j’aimerai trouver un mélange pluriannuel type prairie diversifiée pour faciliter l’entretien des inter-rangs tout en gardant les objectifs de biodiversité et de qualité du sol.

Images