Accueil REX Agri Couverts multi-espèces sur limons battants

Couverts multi-espèces sur limons battants

icone localisation

Ille-et-Vilaine

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Jean-Pierre Gacel
Jean-Pierre Gacel

Surface

40 ha dont 30 ha en culture et 10 ha en prairie permanente

Atelier

Vesce, Moutarde brune graine, Féverole d'hiver, Trèfle, Phacélie

Plusieurs parcelles

semoir, déchaumeur à disques

Limon battant

Objectifs

Casser le cycle des adventices et des maladies Nourrir le sol en matière organique et stocker du carbone

Description

Je réalise des intercultures longues avec des couverts d'hiver multi-espèces avec de la féverole (100kg/ha) et de la phacélie en base, du radis, trèfle, moutarde brune et parfois de la vesce. Les couverts sont denses, à forte biomasse et je n'ai pas de problème de ressources. Je détruits les couverts avec un déchaumeur à disques sur sol ressuyé environ 1 mois avant le semis de maïs. Avant je les détruisais 15 j avant mais ce n'était pas suffisant pour avoir un niveau de décomposition suffisant lors du semis de la culture d'été. Cette année (2021), les couverts sont bien en place mais certaines zones sont moins bien développé car les semis étaient trop tardif et le sol était trop sec lors du semis. L'une des clés est de gérer les couverts comme des cultures, leur importance est capitale dans l'équilibre et l'efficience d'un système en agroécologie.

Résultats

Aujourd'hui, je dois encore me perfectionner dans les couverts et la gestion du salissement, fréquent en TCS (ray-grass en bord de parcelle, chiendent, agrostis, liseron,...). L'idéal serait de semer le plus tôt possible, fin août et pas mi-septembre comme j'ai fais cette année (moisson tardive du maïs et problème de liseron). A terme, je souhaiterai faire des cultures sous couvert permanent. Les analyses de sol que je réalise de temps en temps sur une parcelle avec des couverts longs et des restitutions de résidus de cultures montrent que je suis passé en 10 ans de 2 à 3 % de MO. Sur des limons battants (moins de 4% d’argile), les résidus en surface réduisent la battance et j'observe plus de vers-de-terre. Ces résultats sont encourageants mais je pourrais faire mieux en semant le couvert 2-3 jours après la moisson pour bénéficier de l'humidité post-moisson.

Images