Accueil REX Agri Désherbage mécanique pour une agriculture sans pesticides

Désherbage mécanique pour une agriculture sans pesticides

icone localisation

Moselle

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Fabrice Lallement
EARL des trois noyers

Atelier

Plusieurs parcelles , 65ha au total

Herse étrille et houe rotative

Equipement financé avec l'aide du PVE

Argilo calcaire

Objectifs

N'utiliser aucun pesticides Préserver la santé et l'environnement Maintenir une efficacité économique

Description

Je ne suis pas en Bio car j'utilise des engrais azotés mais je n'utilise plus aucun phytos depuis 2010. Avant 2010, le modèle était conventionnel sans être trop intensif et pour une productivité de 65 quintaux en blé. Il y avait principalement du colza, du blé et orge d'hiver et un peu de maïs ensilage. Aujourd'hui je n'utilise aucun pesticides et je mets 80 unités d'azote pour contenir le salissement et les maladies (contre 160 en agriculture traditionnelle). Ceci me permet de maintenir le taux de protéine dans le blé. Je suis donc passé au désherbage mécanique grâce à deux outils : j'ai acheté une herse étrille de 12m et une houe rotative en 6m40 quelques années après sur une aide du PVE (plan de développement de l'exploitation). Je réalise plusieurs passages : un premier passage à la houe rotative vers le 15 mars puis 2 à 3 passages avec la herse étrille toutes les 2-3 semaines. La houe recouvre moins que la herse étrille tout en travaillant plus en profondeur.

Résultats

Aujourd'hui, je produis 45 quintaux de blé /ha, mais les 25 quintaux de moins sont quasi équivalent aux économies de charges de pesticides et il y a la santé en plus. Je perds maximum 100€ par ha et mon temps de travail diminue car je ne laboure pas. J'ai un rendement très stable d'année en année. Economiquement c'est viable car les engrais sont donc mes seules charges.

Images