Accueil REX Agri Méteil triticale féverole

Méteil triticale féverole

icone localisation

Saône-et-Loire

Un premier essai, à renouveler pour mieux juger de son potentiel

Agriculteur

Fabrice Coulon
EARL DU BOIS DE BAN

Surface

157 ha dont 38 ha en culture et 119 ha en prairie permanente

Atelier

Triticale, Maïs grain, Féverole d'hiver

Une parcelle , 3ha au total

Semoir combiné et semoir à engrais

Argileux

Objectifs

Avoir plus de matière protéique dans le fourrage des animaux Capter et restituer l'azote

Description

Ma ferme de polyculture-élevage est en TCS depuis 2015. C'est la 1ère fois que je teste un méteil de triticale-féverole pour l'autoconsommation de mon troupeau de vaches (prime pour ce type de mélange avec la PAC). Derrière un maïs, j'ai fais un labour pour enfouir la paille (car terres argileuses) et j'ai semé en combiné le mélange de féverole (60kg/ha) et triticale (40kg). Le point technique c'est d'arriver à semer la féverole plus en profondeur (4-5cm) que le triticale (2cm). Pour cela je dois faire deux passages : avec le semoir à engrais pour la féverole puis avec un semoir combiné avec une herse pour le triticale. J'ai fais ça le même jour. Au début la féverole était la seule a lever, le triticale est arrivé bien plus tard. Une partie de ma passerelle a été inondée en automne si bien que j'ai eu du salissement sur la partie inondée en hiver et au printemps. Je n'ai fais aucun désherbage (je n'ai pas de herse étrille), aucun apport d'engrais ni de fumier. J'ai moissonné le 11 juillet, le triticale et la féverole étaient toutes les deux bien sèches. Elles sont stockées dans un silo puis transformé en farine pour l'alimentation des animaux. J'ai choisis le triticale car il est plus intéressant que le blé pour l'alimentation animale et parce qu'il produit pas mal de paille (que j'utilise pour les aires paillées). La féverole est source de protéines.

Résultats

Je suis content des résultats sur la partie de la parcelle qui n'a pas été inondée. Sur les 3 ha, j'ai récolté 1,5 ha pour un rendement de 10 T au total. Je pensais faire plus mais j'ai été pénalisé par l'inondation. L'année prochaine je vais retester ce méteil derrière un soja (arrêt du maïs) et sur un terrain plus sableux. Je sème mon soja tôt (20 avril) donc je devrais être en mesure de récolter assez tôt pour implanter le méteil.

Images