Accueil REX Agri Semis simplifié et non labour

Semis simplifié et non labour

icone localisation

Pas-de-Calais

Un premier essai, à renouveler pour mieux juger de son potentiel

Agriculteur

Gilbert Lucas
EARL LUCAS Gilbert

Surface

110 ha dont 60 ha en culture et 50 ha en prairie permanente

Atelier

Plusieurs parcelles

décompacteur, déchaumeur

Limono-argileux à très argileux

Objectifs

Améliorer la structure des sols

Description

J’ai des terres limono-argileuses et d'autres très argileuses et caillouteuses sur une ferme historiquement en labour systématique. Je suis passé au travail simplifié depuis 2021. Habituellement je faisais un déchaumage, un labour (sur les zones les plus sales) et un passage de herse étrille avant semis. En 2020 j'ai testé un travail simplifié avec 2 déchaumages superficiels en août-septembre (à 12-15km/h, le 2ème juste avant le semis) puis j'ai semé avec une herse rotative combinée avec un semoir. Cela a permit d'aérer le sol sans le retourner. Après ça je n'ai plus touché au sol. Le semis a bien réussi, mais j'ai eu plus de vulpin si bien que j'ai dû plus désherber : 2 passages de disques au lieu d'un, sachant que j'ai de plus en plus de résistance aux phytos. En 2021 les sols ont été matraqués lors de la moisson à cause de l’été pluvieux. Les parcelles argileuses se sont compactées, si bien que j’ai dû passer une poutre décompacteur pour casser en profondeur les blocs d’argile. Le reste de mon ITK ne change pas : j'épands du fumier en juillet-août (25-30 T/an) en fumure de fond, pour apporter de l'azote, structurer le sol et stimuler la vie microbienne. Il m'arrive aussi de chauler avec de la marne (craie) à hauteur de 50 T tous les 10 ans selon la disponibilité. Cela permet d'améliorer la structure du sol, d'aérer et d'améliorer le complexe-argilo-humique. Avec le temps, l'auto-fertilité et la résilience de mon système me permettront de me passer de ces apports.

Résultats

A première vue les parcelles limono-argileuses se prêtent mieux au semis simplifié. C’est encore très tôt pour avoir un recul sur l’arrêt du labour, mais je fais des bons rendements sur ces parcelles en travail simplifié. Pour les parcelles c'est très important de passer sur terrain sec. Pour gagner du temps et éviter de retourner la terre, je vais privilégier le décompactage pour les parcelles argileuses (15j avant semis simplifié herse rotative/semoir des céréales). Mon décompacteur a un espacement de 50 cm entre chaque pied ce qui ne me permet pas de bien casser les blocs d’argiles. Il me faudrait un décompacteur avec des dents tous les 20 cm. Pour les céréales, le travail simplifié donne de bons résultats sur les terres plus limoneuses lorsque les conditions météo sont bonnes. Je fais environ 70qt, par rapport à un potentiel de 100qt lorsque je laboure. J’ai des résultats bien plus hétérogènes sur les parcelles très argileuses et caillouteuses. Cette année avec la sécheresse et les sols matraqués à cause de la moisson en conditions humides de l’année dernière, le blé n’a pas tallé et une partie des pieds ont séchés si bien que j’ai récolté 50qt. Pour la campagne 2022-2023, je vais faire un semis simplifié sans décompactage car les terres sont déjà fissurées par la sécheresse. S’il y a peu de pluie en automne, le semis simplifié devrait être mieux adapté. J’aimerais aussi mettre en place des couverts diversifiés pour structurer (colza est très efficace par exemple). Travailler selon le bon sens paysan est pour moi une évidence.

Images