Accueil REX Agri Traitements en bas volumes 40L par ha

Traitements en bas volumes 40L par ha

icone localisation

Yonne

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Stephane Delmotte
EARL DU SAULCIER

Surface

235 ha dont 235 ha en culture

Atelier

Toutes les surfaces potentiellement adaptées à la mise en place de la pratique

Pulvérisateur, buses adaptées

La formation et les buses adaptées à ce volume

60% argilo-limoneux, 30% agrilo-calcaire et 10% de limons avec silex

Objectifs

Réduire les charges Utiliser moins de produits phytosanitaires

Description

J'ai commencé à traiter en bas volume il y a 15-20 ans sachant qu'avant je traitais avec 100-150L/ha. Les baisses se font sur tous les produits phytosanitaires foliaires (insecticides, fongicides et herbicide foliaire). Le principe c'est d'utiliser les conditions optimales de traitement, c'est à dire avec une hygrométrie minimum de 80%, peu ou pas de vent. Ces conditions sont réunies la nuit ou au petit matin. J'ajoute des huiles et des mouillants pour faciliter l'absorption quand les cuticules sont ouvertes. L'absorption dans les conditions idéales prend 3 minutes, alors que dans de mauvaises conditions cela prend une demie heure. Si les gouttes déposées sèchent, la matière active ne colle pas et tombe par terre. Je travaille avec un petit pulvérisateur (Hardi Maestro, 4m, 1200L). Il y a une cuve de 750L à l'avant dans laquelle il n'y a pas de produits, juste de l'eau pour rincer et une autre de 1200L à l'arrière. Cela me permet de traiter en une fois, même sur mes plus grandes parcelles (25 ha). L'option coupure de tronçons m'évite de passer plusieurs fois au même endroit, ça me facilite le travail surtout lorsque je traite de nuit à une vitesse de 12-13 km/h. Pour les champs en pente j'utilise 50-55 L pour réguler l'épandage tant dis que pour les parcelles plates j'utilise 40-45 L. Dans le mélange, je mets du souffre et de la magnésie, pour leur rôle d'engrais foliaires et humectant, en adaptant les doses selon l'importance de la rosée (de 1 à 3 kg/ha). Pour les produits racinaires, soit je mets la dose avant que la plante lève soit je fais plusieurs passages à microdoses. Pour le tournesol par exemple, je mélange 3 produits (challenge/prol/noval) et je passe 2-3 fois à 0,2 : la 1ère dose au semis (cotylédon sorti) et la 2ème au stade deux paires de feuilles. Ca représente 1500€ d'économies. Je répète le même programme lorsque le tournesol à deux paires de feuilles.

Résultats

J'ai diminué d'un tiers voir de moitié la consommation totale en produits phytosanitaires et je travaille à tiers de dose sur les produits foliaires. En moyenne, mes charges en phytos ne dépassent pas 150€/ha contre 250euros/ha en moyenne chez les agriculteurs du secteur. Sur 200 ha cela revient à 20 000 euros d'économies par an. Mes champs sont plus propres, et je n'ai pas de différences de rendements (si salissement bien géré au début). La difficulté est de déterminer s'il est nécessaire ou non de traiter et d'avoir la fenêtre avec les bonnes conditions pour le faire.

Images