Accueil REX Agri Augmenter l'autonomie protéique de la ferme par l'association maïs / lablab

Augmenter l'autonomie protéique de la ferme par l'association maïs / lablab

icone localisation

Pyrénées-Atlantiques

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Gilles Baradat
SCEA Marlere

Atelier

Grandes cultures et productions légumières Élevage ruminant

Maïs ensilage

Toutes les surfaces potentiellement adaptées à la mise en place de la pratique , 28ha au total

Déchaumeur à disque, déchaumeur à dent, herse rotative, semoir à maïs, bineuse, ensileuse

Coût de la semence de lablab (~60€/ha)

Limons profonds

Objectifs

L'objectif du maïs lablab est d'augmenter le taux de protéine par rapport à un maïs ensilage seul par l'introduction d'une légumineuse : le lablab afin de réduire l'achat de concentrés de type tourteaux de soja.

Description

Le maïs lablab est mis en place depuis 4 ans sur la ferme la MARLERE située à Saint Armou dans les Pyrénées Atlantiques (64). L'implantation est similaire à un maïs ensilage seul c'est à dire : déchaumage à disque puis déchaumeur à dent puis herse rotative pour préparer le lit de semence. Le semis est réalisé début mai. Densité : Maïs (variété 725) à 70 000 pieds / ha et lablab (variété Rongail) à 50 000 pieds / ha (non inoculé). L'inoculum du lablab (non présent naturellement sous nos latitudes, a été introduit sur quelques parcelles sans toutefois noter de différence marquée par rapport au lablab non inoculé. Le lablab est semé uniquement sur 4 rangs sur 6 (les 4 rangs du milieu) afin de faciliter la récolte. Le mélange est ensilé de manière classique. La fertilisation et le désherbage sont également similaires à un maïs seul. Le rendement est de 18T de matière sèche et 8,1% de MAT (matières azotées totales) récoltés en septembre.

Résultats

Le maïs lablab donne satisfaction depuis plusieurs années. Le rendement et la qualité sont au rendez-vous et permettent d'améliorer de 1 à 2% la MAT sans pénaliser le rendement du fourrage. Le gain de MAT compense largement le coût de la semence estimé à 60 €/ha. Au delà des aspects économiques, un effet positif sur la santé des animaux (reproduction, qualité des bouses...) est constaté pour ce fourrage très appétant. Malgré la sécheresse en 2022, il semblerait que l'association maïs lablab s'en soit mieux sorti du fait de l'ombrage des 2 plantes. Sur les parcelles non irriguées, il a eu plus de mal et s'est mieux développé dans les maïs irrigués mais quand même moins qu'en 2021.

Images

Document

icone document

Infographie autonomie protéique

icone telechargement