Accueil REX Agri Intégrer l'accès au bois dans un système de poulailler mobile en pâturage tournant

Intégrer l'accès au bois dans un système de poulailler mobile en pâturage tournant

icone localisation

Dordogne

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Hugo CARTON
La Ferme de Marcillac

Surface

3 ha dont 3 ha en prairie permanente

Atelier

Élevage monogastrique

Retour d’Expérience écrit par Lysiak Opaline de la structure Les Agron'Hommes pour le compte de l’agriculteur.

Plusieurs parcelles , 0,5ha au total

petit tracteur des années 70, tracteur tondeuse, tronçonneuse, débroussailleuse, 3 poulaillers Chicken Caravan

Carburant pour les outils

Limono argileux

Objectifs

Permettre aux poules d’avoir accès à l’ombre et à la fraîcheur dans un système en pâturage tournant.

Description

L’activité de la ferme de Marcillac est la production d'œufs de pâturage bio. Nous avons 550 poules pondeuses entre octobre et mars, avec un pic à 1000 poules en été pour répondre à la demande locale liée au tourisme dans cette région du Périgord. Nous avons investi dans 3 poulaillers mobiles de type Chicken Caravan bien adaptés à la pente qui caractérise une partie de la ferme. L’aliment est actuellement acheté à l’extérieur, il s’agit de farine reconstituée sous forme de granulés. Les poules pondent et dorment dans le poulailler, elles sont à l’extérieur le reste du temps. Les poulaillers sont déplacés avec le tracteur tous les 7 à 15 jours sur un nouveau parc de prairie permanente de 2500 m² pour 450 poules. Le temps de retour sur le même parc est d'au moins 5 mois. Le pâturage tournant a de nombreux avantages dans notre système : > Une fertilisation harmonieuse de la prairie > Les poules ont accès à une herbe fraîche et à un environnement sain et adapté aux besoins des poules qui peuvent exprimer leur comportement naturel en système 100% plein air. > Supprimer la gestion des effluents d’élevage nécessaire lorsque le bâtiment est fixe avec un grand nombre d’animaux > Créer un vide sanitaire naturel > La qualité gustative et nutritionnelle des œufs est reconnue par les consommateurs. Nous avons planté des arbres isolés et des doubles haies (essences locales et fruitières) autour et dans les prairies en 2021 mais ils ne produisent pas assez d’ombre pour le moment. Or, au delà de 27°C il fait trop chaud pour une volaille. Elle aura donc tendance à rechercher l'ombre. Pour répondre au besoin d’ombre perrmetant aux poules d’explorer toute la prairie, nous avons aménagé 2 zones de la ferme, comportant chacune une zone de prairie et un bois. L’aménagement du bois pour permettre le passage du poulailler et des filets électrifiés a demandé en 2020 plusieurs journées de travail : suppression des ronces et bosquets (les poules ont tendance à y créer des nids sauvages) et d’une partie des arbres. Les outils utilisés sont un broyeur monté sur une pelle mécanique (c'est surtout lui qui a fait le travail), un tracteur, une débroussailleuse, une tronçonneuse. Chaque année, une ou deux journées de travail sont nécessaires pour réaménager légèrement les bois au début de l’été. Pendant les périodes les plus chaudes, de juin à septembre, les poules passent une grande partie de la journée dans le bois. Lorsque la fraîcheur revient en fin de journée, les poules retournent explorer la prairie où elles trouvent une nourriture différente de celle du bois. Ce système permet : > L’accès à l’ombre et la fraîcheur > L’accès à une ressource fourragère : fruits et petites feuilles consommées par les volailles > L’accès à une ressources en insectes et petites animaux consommés par la poule. > L’accès à un perchoir

Résultats

La température dans le bois est inférieure d'environ 5 à 8 degrés par rapport au plein soleil, avec une variation en fonction des moments de la journée. On observe un bien-être animal bien meilleur quand les poules ont accès au bois en été. Elles se déplacent calmement, ne restent pas en groupe « collées » contre le poulailler qui est la seule zone d’ombre. Les comportements de piquage - souvent liés à un stress - sont donc limités. Les poules pâturent dans des environnements très différents, de la prairie ensoleillée au bois en passant par la clairière. Les insectes, les vers, les feuilles et les jeunes pousses sont très différents dans ces environnements. Ainsi, la qualité de l'œuf varie au cours de l’année, entre un œuf de pâturage et un œuf totalement agroforestier. Des clients très sensibles au goût et à l'odorat ont témoigné ressentir une différence de goût de l'oeuf quand les poules sont dans les bois. Là où notre expérience diffère d'autres retours d'expériences c'est au niveau de l'entrée d'oiseaux sauvages dans le parc. Nous remarquons que que les corbeaux se posent autant en forêt sans parler des prédateurs (rapaces) qui se posent encore plus.

Images