Accueil REX Agri Méteil / trèfle violet en culture principale

Méteil / trèfle violet en culture principale

icone localisation

Lot

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Sylvain Roussies
GAEC le point de vue

Surface

74 ha dont 74 ha en culture

Atelier

Élevage ruminant

Trèfle

Plusieurs parcelles , 9ha au total

Aucun

sablo-limoneux

Objectifs

Simplifier l'assolement tout en cultivant des fourrages à haute valeur protéique

Description

La ferme Le Point de Vue est située dans le Lot, à saint médard nicourby où les hivers sont froids et les étés chauds. Cet itinéraire technique a été choisi en remplacement d'un méteil / maïs ensilage, plus difficile à conduire car le méteil est récolté tard pour pouvoir avoir une qualité protéique intéressante et que les légumineuses aient le temps de pousser et d'exprimer leur potentiel. Cette récolte tardive rend difficile l'implantation de maïs en suivant. Or la double culture (méteil / maïs) est très intéressante pour maximiser la production de fourrage sur l'année. Le trèfle violet a donc semblé être une bonne solution pour produire du fourrage en qualité et en quantité. Il peut rester en place plusieurs années contrairement à d'autres variétés de trèfle et est assez productif. Le trèfle violet est implanté à l'automne (après un maïs ensilage) en même temps que le méteil et ne nécessite donc pas de travail du sol supplémentaire en comparaison à un méteil / maïs. Avant le trèfle violet, a donc été semé un méteil riche en légumineuses composé de triticale (40kg), avoine (40kg), pois fourrager et protéagineux (25kg), vesce (25kg). Le méteil est semé le 01/10/2020 (semis combiné) et le trèfle violet (18kg) est semé en suivant au delimbe (à la volée) car les graines de trèfle sont petites et ne doivent pas être enfouies contrairement aux graines du méteil. Le méteil est récolté en ensilage fin mai 2021 (9T de MS et 12.5% de MAT). Le trèfle violet, jusque la étouffé par les autres espèces, se développe et prend le relai. Une coupe ensilée a lieue en juillet 2021 (3.8T de MS à 21% MAT) et une autre coupe à l'automne, enrubannée (1.5T de MS à 17%MAT). Le trèfle violet devait être un précédent maïs en 2022 mais comme il est encore beau, il est finalement conservé un an de plus. En 2022, 2 coupes sont réalisées au printemps / été (3.8T de MS à 21% MAT et 2.1 T de MS (pas d'analyse de MAT)) et peut-être une coupe à l'automne 2022 si il pleut. Il sera certainement détruit par léger travail du sol + herbicide afin de s'assurer qu'il ne reparte pas et ne pénalise pas le maïs. D'autres parcelles de trèfles violet ont été implantées pour assurer la rotation en 2021 et 2022. Elles ont été conduites de la même manière.

Résultats

Le trèfle violet remplit son objectif avec des coupes d'ensilage et d'enrubannée avec des taux de MAT très intéressant. Il est facile à implanter en même temps que le méteil, à la volée. C'est un gain de temps (et de gasoil) considérable par rapport à un méteil / maïs avec travail du sol. Il reste à voir si sa seconde année est satisfaisante et s'il ne se salit pas trop et arrive à maintenir sa productivité. L'autre problématique qui restera à valider est sa destruction au printemps 2023. En effet, le trèfle violet est difficile à détruire et peut entrer fortement en compétition avec la culture. Il faudra être très vigilant pour ne pas pénaliser le maïs.

Images