Accueil REX Agri Plantation agroforestière en vignoble

Plantation agroforestière en vignoble

73
icone localisation

Gironde

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Victor Moreaud
SCEA Domaines Cormeil Figeac Magnan

Surface

25 ha dont 25 ha en culture

Atelier

Viticulture

Vigne

Plusieurs parcelles , 12,5ha au total

2000€ (plants, conseil AFAF et fournitures)

Sable sur veine d’argile et argilo calcaire

Objectifs

Augmenter/produire de la biodiversité dans les parcelles de vignes Produire des fruits pour de la vente à la ferme

Description

Domaine de 25 ha en AOP Saint Emilion, en bio depuis 2018. Ce projet a été initié en partenariat avec l’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) qui nous a proposé de développer un vignoble pilote en agroforesterie. Nous avons mis 2 ans à concevoir ce projet et les plantations ont débuté au printemps 2022. L'idée est de planter entre 50 et 60 arbres par ha sur des vignes déjà en place (aucun arrachage), avec un mélange de fruitiers et de feuillus. Chaque arbre est planté tous les 15 rangs de vigne au niveau des piquets, en adaptant la densité (1 arbre par piquet ou 1 arbre 1 piquet sur 2) selon la vigueur de la parcelle. Nous avons laissé de temps en temps des couloirs (saut de 3-4 piquets) pour aérer au maximum les parcelles et lutter de manière prophylactique contre les maladies (mildiou, etc). Ces couloirs sont orientés Est-Ouest, dans le sens des vents dominants (voir la photo du plan). Pour le choix des essences, nous avons choisi pour les fruitiers des essences plutôt rustiques car nous n’avons pas l’intention de traiter (pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers). Pour les feuillus nous avons choisi des essences tolérantes à des tailles répétitives et intensives (cycles courts avec des trognes tous les 1-3 ans) afin de bien gérer le développement du bois. La moitié sont des essences champêtres et communes dans le secteur (érable champêtre, mûrier, sorbier des oiseaux) et l’autre sont des essences adaptés au réchauffement climatique (micocoulier, érable de montpellier, sophora du japon). Ces essences offrent des ressources en pollen et nectar sur une période creuse pour les pollinisateurs (juillet-août en viticulture). Nous avons orienté notre choix vers des arbres partageant la même communauté mycorhizienne que la vigne (les Rosacées par exemple). Les fruitiers sont plantés sur les zones plutôt drainantes et les feuillus sur les zones à tendance hydromorphes. La plantation a été réalisée en partenariat avec l’association Des Enfants et des Arbres. Tous les fruitiers ont été plantés au printemps 2022 (½ journée) et tous les feuillus seront plantés au printemps 2023. Nous avons planté uniquement le porte greffe et nous ferons le greffage en place. Pour le feuillus, il s’agit de jeunes plants forestiers de 2 ans (50cm). L’objectif est de faire une très haute tige pour que les tracteurs puissent passer en dessous des arbres (adaptation hauteur de greffe et de trogne).

Résultats

A l’issue de la plantation des fruitiers cette année, nous avons eu un taux de mortalité significatif (15%) lié aux conditions climatiques très sèches et aux sols très drainants malgré 3-4 arrosages en été. Nous ferons probablement moins d’arrosage l’année prochaine, les feuillus étant plantés sur des zones hydromorphes, à adapter selon les conditions climatiques. De plus, le fait de planter avec des enfants n’assure pas une qualité de plantation optimale (certains arbres ont été plantés trop haut par rapport au collet de l’arbre) si bien que nous avons dû repasser derrière. Nous allons continuer avec eux l’année prochaine en étant plus clairs sur les consignes (collet de l’arbre au niveau du sol et pas à hauteur de butte du cavaillon).

Images