Accueil REX Agri Poules pondeuses en poulaillers mobiles

Poules pondeuses en poulaillers mobiles

icone localisation

Morbihan

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Ferme Trévero
EARL Ferme de Trévero

Surface

55 ha dont 45 ha en culture et 10 ha en prairie permanente

Atelier

Grandes cultures et productions légumières Élevage ruminant Élevage monogastrique

Une parcelle , 3ha au total

Limoneux léger

Objectifs

Produire des œufs avec des poules élevées en plein-air et éviter d'avoir un bâtiment fixe Valoriser une prairie et un verger tout en offrant aux poules un nouvel espace fréquemment Valoriser les coproduits du tri des céréales de l'exploitation.

Description

Notre atelier poules pondeuses en poulaillers mobiles a été mis en place il y a maintenant deux ans et demi. Nous avons accueilli en tout 7 lots de 250 poules environ. Il est composé de 4 poulaillers mobiles (2 de type Huehnermobil et 2 de type Cabi) pouvant loger environ 250 poules chacun. Ces poulaillers se trouvent dans une prairie de 2 ha et demi composée à la base de dactyle et enrichie en chicorée (très appréciée par les poules), en trèfle et en luzerne. Depuis deux ans, un verger d’arbres fruitiers a été implanté sur toute la parcelle. L'objectif est de produire des fruits commercialisés et surtout de protéger les poules du soleil, de la faune aérienne sauvage tout en diminuant l’aspect vaste de l’espace des poules, qui préfèrent être dans un espace avec plus d’obstacles pour se protéger. Ces 4 poulaillers sont déplacés toutes les semaines dans la prairie pour permettre aux poules de valoriser tout l’espace. La prairie est grillagée et électrifiée pour protéger les poules de la faune sauvage. Les poulaillers possèdent 3 zones d’automatisation : l’ouverture/fermeture de la trappe sortie (en fonction du lever et du coucher du soleil), l'ouverture de l’accès au pondoires, et la lumière. Les poules sont nourris à volonté avec un aliment issu à 60% des céréales de la ferme et pondent dans des pondoirs collectifs dans chaque poulailler. Ils ont une grande partie sur caillebotis. Les poulaillers de type Huener possèdent un système d’exportation des fientes alors que les Cabi ont leur caillebotis directement au-dessus de la parcelle. Les œufs sont ramassés tous les jours quelque soit l’endroit des poulaillers. Nos poules sont à moitié de type poules rousses sélectionnées usuellement pour leur productivité mais qui s’adaptent très bien à l’élevage plein-air en poulailler mobile. L’autre moitié des poules sont des Noirans, qui pondent un petit peu moins mais qui produisent des œufs très marrons, ce que la clientèle en vente directe apprécie particulièrement.

Résultats

Nous sommes satisfaits de ce type d’élevage car c’est un réel plaisir de pouvoir observer des animaux s’épanouir dans une prairie. le bien-être animal associé au fait de travailler à l’extérieur assure le bien-être de l’éleveur. Nous aimons le fait que les poules puissent se nourrir à volonté, mais surtout se complémenter elles-mêmes par les insectes et l’herbe à l’extérieur. Les poules mangent énormément d’herbe ce qui permet de sûrement diminuer leur consommation en aliment. Elles restent quand-même exigeantes en aliments ce qui nous oblige à ne pas utiliser les "déchets" de triage de céréales initialement prévus mais plutôt du triticale qui s’est inséré dans notre rotation de culture. Jusqu’ici nous avons eu de très bons lots de poules pondeuses. Les taux de pontes nous conviennent très bien et les œufs sont très valorisables en vente directe. Cependant, le fait que le parcours se situe proche d’une forêt augmente la mortalité dû aux buses. Il y a eu quelques problèmes de salissement des œufs par temps humides mais l’amélioration des bâtiments notamment l’aspect aération permet de régler petit à petit ce problème. Enfin, le manque de cohérence dans les politiques agricoles qui ne prennent pas en compte l’existence des poulaillers mobiles et qui ne sont pas réfléchies pour l’élevage plein-air rend la tâche d’un élevage paysan plus difficile. Notamment en période de grippe aviaire qui pénalisent fortement nos poules qui évoluent principalement à l’extérieur.

Images