Accueil REX Agri Ration tout-herbe en élevage bovin laitier

Ration tout-herbe en élevage bovin laitier

icone localisation

Pyrénées-Atlantiques

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Fanny Ferrand
EARL LAIT P'TITS BEARNAIS

Surface

60 ha dont 60 ha en prairie permanente

Atelier

Élevage ruminant

Toutes les surfaces potentiellement adaptées à la mise en place de la pratique

Limoneux à argileux

Objectifs

Gagner le maximum de temps sur la partie élevage et cultures Améliorer la santé de notre troupeau Améliorer le bien-être général de la ferme (de nous, de nos vaches, de nos clients) Diminuer les charges

Description

La ration pour toutes nos vaches normandes est uniquement composée d'herbe, mis à part l’accès à des minéraux dans des blocs à lécher. Notre parcellaire se compose de 60 ha de prairie, dont 45 ha avec des arbres plantés récemment en agroforesterie. Les prairies sont toutes naturelles et multi espèces à dominante fétuque avec du trèfle blanc et un peu de luzerne présente naturellement. Au printemps (à partir de février/mars), là où l’herbe est de meilleure qualité suite au vêlages groupés de toutes nos vaches, l’herbe est pâturé en de pâturage tournant dynamique avec un chargement assez faible (1 paddock d’un hectare/jour pour 22 vaches). Elles mangent ainsi le meilleur pour elles. Lorsque les vaches ont fini de pâturer toute une prairie de plusieurs paddocks, le reste est fauché (hauteur de coupe assez haute pour favoriser les repousses) et emmené dans notre grange pour être séché en foin pour l’hiver. Ce foin de prairie naturelle est donc le même pour tous nos animaux. Cela permet aux plantes à strates plus basses comme le trèfle d’avoir accès à plus de lumière et de bénéficier d’un meilleur développement. Durant le reste de la belle saison (jusqu’en octobre/novembre, le plus tard possible), toutes nos vaches pâturent (PTD) les repousses lorsque nous estimons qu’elles sont assez solides (sans trop de critères particuliers). L’hiver, les génisses de moins de deux ans restent à pâturer dehors. Les génisses portantes ainsi que les vaches laitières sont gardées en stabulation, puis nourries uniquement au foin.

Résultats

Toutes nos vaches, de tout âge, sont en magnifique état tout comme leur santé. Le lait est de très bonne qualité et donc parfaitement fromageable (d’autant plus riche avec nos Normandes). Nos fromages sont très jaunes, traduisant entre autre la quantité de béta-carotène, présent dans l’herbe. Nous avons drastiquement réduit nos charges alimentaires et sommes devenus beaucoup plus résilients sur la ferme, en pouvant aussi se démécaniser en partie. Du côté de notre bien-être au travail, nous sommes beaucoup plus satisfaits et heureux de pouvoir nourrir nos herbivores uniquement avec de l’herbe, ce pour quoi ils ont évolué. Le temps gagné pour nourrir nos animaux est aussi incroyable : ouvrir un paddock d’herbe aux vaches (ou donner du foin grâce à la griffe l’hiver) est beaucoup plus rapide que de distribuer de l’ensilage, puis des granulés, etc. Nous nous y sommes adaptés assez vite. Nous avons pu lâcher prise très vite lors de ce changement d’un système conventionnel ensilage de maïs/tourteaux de soja vers un système tout-herbe. Les vaches savent brouter toutes seules. Nous savons de quoi nous parlons puisque nous sommes partis de ce système conventionnel vers ce système tout-herbe. Calculer et appliquer une ration à la centaine de grammes près demande du temps et de l'argent, ouvrir un paddock tous les jours/2 jours beaucoup moins. Le système nous a aussi permis d’enlever l’irrigation, le travail du sol et les traitements de nos terres car il est maintenant uniquement composé de prairie naturelle.

Images