Accueil REX Agri Améliorer la gestion des couverts denses grâce au rouleau faca

Améliorer la gestion des couverts denses grâce au rouleau faca

59
icone localisation

Loiret

Prometteuse & en cours d'amélioration pour être maîtrisée

Agriculteur

Cédric Pécheux
CEDRIC PECHEUX

Atelier

Grandes cultures et productions légumières

Date de mise en place

icone 2021 - 2022
mis à jour le 18 janvier 2023

Betterave sucrière, Pomme de terre conso

Toutes les surfaces potentiellement adaptées à la mise en place de la pratique , 200ha au total

Rouleau Faca

12 000

Argilo limoneux et argilo calcaire

Niveau de satisfaction: 3 / 3

Niveau de prise de risque: 1 / 3

Objectifs

Augmenter la biomasse des couverts Optimiser la destruction des couverts Diminuer l'utilisation du glyphosate

Description

Dans le cadre de ma transition agroécologique, je souhaite densifier les couverts pour ramener de la vie et de la MO dans les sols. Le but est aussi de supprimer l'utilisation du glyphosate lorsque que les conditions climatiques le permettent ou au moins de diminuer de manière significative les doses. Auparavant, les couverts étaient soit détruits au rouleau lisse (très efficace mais la plante reste entière) ou mulchés à la rotative mais, là aussi, en plante entière, donc compliqué avec des grosses biomasses et des destructions tardives. En 2022 j'ai investi dans un rouleau Faca afin de mieux gérer la destruction des couverts et de me permettre de les densifier. J'ai utilisé un mélange composé de : 35 kg d'avoine, 70 kg de féverole, 2,5 kg de moutarde, 2,5kg de phacélie, 1kg de radis, 1kg de fenugrec et trèfle. Pour assurer un bon résultat, l'utilisation doit se faire sur un sol ressuyé ou, idéalement, sur un sol gelé pour éviter que la terre ne colle au rouleau. Le couvert, plus complet et plus dense, a produit 5.7 T de MS. J'ai pu implanter mes pomme de terre en direct, par contre pour les betteraves j'ai dû faire une reprise à la rotative.

Résultats

Le rouleau fonctionne très bien sur les dicotylédones mais plus aléatoire sur graminées. Tout dépend de son stade de développement et des conditions climatiques. En sol argileux son utilisation dépend fortement des conditions climatiques (on peut vite passer d'un rouleau destructeurs à un rouleau plombeur). L'avantage c'est qu'il hache et écrase la végétation, ce qui permet une dégradation plus rapide et un passage d'outil à dent plus facilement. Il est frontal ce qui permet de l'associer à un autre outil pour des préparations de terrain (rotative). Il est aussi moins de gourmand en carburant qu'un broyeur grâce à l'entrainement mécanique (pas hydraulique ni de prise de force). Je vais essayer de l'utiliser en association avec le semoir entre deux céréales d'automne pour détruire l'interculture.

Images