Accueil REX Agri Stimuler et enrichir la vie des sols en vigne grâce au thé de compost

Stimuler et enrichir la vie des sols en vigne grâce au thé de compost

73
icone localisation

Gironde

Maîtrisée & intégrée en routine à l'exploitation

Agriculteur

Victor Moreaud
SCEA Domaines Cormeil Figeac Magnan

Surface

25 ha dont 25 ha en culture

Atelier

Viticulture

Vigne

Toutes les surfaces potentiellement adaptées à la mise en place de la pratique , 25ha au total

Bidon, grand bac (400L), pompe et système avec un bulleur

700€ pour le matériel

Sable sur veine d’argile

Objectifs

Améliorer la biodiversité microbienne des sols Stimuler et enrichir la vie des sols

Description

Domaine de 25 ha en AOP Saint Emilion, en bio depuis 2018. Nous utilisons les thés de compost oxygéné (TCO) depuis 2020. Comme on le fait à grande échelle en implantant des haies, des arbres ou des prairies, les TCO s’inscrivent dans la même démarche de diversification et l’enrichissement de la biodiversité, mais à échelle microscopique grâce sa concentration en différents microorganismes (bactéries, champignons, levures,..). Pour la préparation du compost, nous collectons la matière organique dans notre environnement (broyat de branches, marc de raisin, taille de vigne). On fait de petites quantités, à basse température, sur un cycle assez long (6 mois minimum) afin d’assurer la richesse en champignon. Pour l’infusion, on met le compost (environ 1Kg/ha) dans un bidon dans lequel on fait passer un flux d'eau. Cette solution, chargée en micro-organismes du compost va ensuite dans une grande cuve de 400 L dans laquelle se passe la fermentation. Dans cette cuve, nous ajoutons du sucre et nous activons un système de bulleur pour oxygéner l'infusion et assurer ainsi la multiplication des micro-organismes. Durant cette phase les micro-organismes se multiplient de manière exponentielle (particulièrement les bactéries et les levures). Le pic de population est atteint après 24h. A ce moment-là, nous diluons 50 L dans 200 L d’eau et nous épandons (200 L/ha, buses à basse pression : 1,5 à 2 barres). Il faut l’appliquer dans les 4h car c’est un produit vivant, pas stable. Si on laisse trop longtemps les protozoaires prennent le pas sur les bactéries souhaitées). Pour couvrir l’ensemble des parcelles, je réalise cette préparation 3 fois, sur 3 jours d'affilée : en lançant la préparation le matin du jour 1, en épandant le matin du jour 2 et en relançant une seconde préparation, etc. Au début, je faisais régulièrement des analyses au microscope (après m’être formé à l’observation des microorganismes dans les TCO) pour reconnaître les microorganismes bénéfiques (aérobie) et ceux qui le sont moins (anaérobies). Maintenant je le fais qu’une fois de temps en temps, surtout au début à chaque nouveau compost. Nous appliquons le TCO sur le sol une fois au printemps et une fois à l'automne. Nous faisons une application au sol car l’objectif est avant tout de rétablir l'équilibre dans les sols, d’améliorer la diversité des micro-organismes et indirectement d’améliorer la santé de la vigne. Appliquer en foliaire est plus contraignant car le TCO ne peut pas être mélangé avec les autres traitements. Il faudrait faire un passage spécifique mais nous préférons limiter le nombre de passages dans les rangs.

Résultats

Les résultats ne sont pas faciles à estimer mais nous croyons à l’effet positif de cette pratique sur les vignes et la vie du sol.

Images